Retour à la liste des articles

Apprendre à jouer au piano, c’est aussi savoir prendre soin de son instrument

On a toujours tendance à penser qu'un piano ne demande que très peu d'entretien et l'on oublie presque que l’instrument est l'objet essentiel de notre apprentissage. Avec le temps, le piano se fragilise et il est important de respecter quelques consignes pour en prendre soin, optimiser son jeu et éduquer son écoute, sans fausse note !

Powered by RedCircle

Choisir correctement son emplacement dans votre intérieur 

Le piano est aussi fait de bois qui réagit aux températures et aux saisons. L’humidité, la chaleur et le froid, ne font pas bon ménage avec votre instrument. Il vous faudra privilégier pour lui un emplacement éloigné des fenêtres, des radiateurs ou encore d’une entrée trop exposée aux courants d’air.

 

Accorder régulièrement votre piano

Un piano qui n’est pas accordé perd de sa prestance et de sa sonorité. Si vous entendez que votre piano sonne faux, c’est alors qu’il est nécessaire de le faire accorder sans délais. Le bon rythme à respecter pour en garder toute sa jeunesse est de prévoir un rendez-vous avec votre accordeur une fois par an. Vous vivrez alors un moment hors du temps, accompagné d’un artiste créateur, esthéticien dans l’âme, véritable mécanicien, professionnel indispensable au bon vieillissement de tous les pianos. 

 

Nettoyer rigoureusement les touches

Il est plus agréable de jouer sur un piano aux touches propres, c’est incontestable. Si vous ne nettoyez pas les touches de votre piano régulièrement, la crasse va s’accumuler et la poussière tout autant. Un petit passage avec votre peau de chamois suffira à redonner aux touches de votre instrument l’éclaircie nécessaire pour jouer avec plaisir sur votre clavier. Puisque vous êtes bien partis, vous pouvez terminer par passer votre peau de chamois sur l’ensemble du meuble de votre piano !

 

Votre piano n’est pas un meuble de rangement 

Un piano n’est pas une commode, ni un présentoir de souvenirs, encore moins une table d’appoint. Faire tomber un verre ou poser dessus un objet lourd, peut tourner rapidement au cauchemar et l’accident difficilement réparable, peut devenir très onéreux. Alors attention à ne pas prendre votre piano pour un meuble de rangement et y poser le moins possible d’objets pour le laisser respirer à sa guise ! 

 

La touche d’or 

Enfin, souvent dans l’ombre et pourtant indispensables aux nuances et au rendu de votre interprétation, n’oubliez pas de faire briller les pédales à vos pieds. Elles sont la touche en or de votre instrument et le miroir magique des nuances de votre mélodie. 

 

Bien vieillir !

Si vous respectez l’ensemble de ces conseils précieux et suivez à la règle chacun d’eux régulièrement, vous vous apercevrez rapidement que prendre soin de son piano n’est pas si contraignant et que chaque point évoqué est essentiel pour conserver le plus longtemps possible ce dernier. Un petit quart d’heure hebdomadaire et votre piano ne prendra pas trop de rides, le temps vous évitera les mauvaises surprises! 

Retrouvez tous nos articles sur le piano sur notre blog !

Trouvez votre professeur de piano sur notre plateforme-école Unizic !


Partager cet article sur
  • Partager cet article sur linkedin
  • Partager cet article par email
Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.