Retour à la liste des articles

Peut-on commencer le piano lorsqu’on est adulte ?

Ce n’est plus de mon âge. Je n’ai pas le temps. C’est trop dur. Ce sont les arguments qui reviennent lorsque l’on interroge quelqu’un qui vous dit « J’ai toujours rêvé de jouer du piano » sur les raisons pour lesquelles ne pas passer à l’acte. Alors, peut-on apprendre à jouer du piano à l’âge adulte ?

Powered by RedCircle

Lancez-vous !

Pour ma part, j’ai décidé de commencer le piano à 40 ans. C’était le moment ou jamais de me lancer dans la pratique du piano, ce dont j’avais envie depuis toujours. J’ai d’abord acheté une méthode et un piano électronique d’occasion, pour être sûre que j’allais vraiment me mettre à jouer du piano avant d’investir ! J’y ai tout de suite pris du plaisir car l’avantage de cet instrument et que l’on peut immédiatement jouer quelques notes pas trop discordantes, contrairement au violon par exemple, qui demande déjà de la technique au démarrage.

Le plaisir et l’envie étant là, j’ai commencé à jouer régulièrement, puis j’ai pris des cours, puis j’ai acheté un vrai piano… et cela fait quelques années maintenant que la pratique du piano fait partie de ma vie, et je ne regrette pas un instant de m’être lancée.

Prenez le temps

Pris dans nos obligations – famille, métro, boulot, courses, ménage… la vie quoi !- nous avons tous l’impression continuelle de manquer de temps, pour le sport, la cuisine, la méditation, la musique… Mais, alors qu’enfant, on a le temps qu’on nous donne (les parents font l’emploi du temps), adulte, on dispose du temps qu’on s’accorde. Il faut donc faire une petite place à ce qui est important pour vous. Trouver un créneau auquel vous pourrez vous tenir. Parce que, bien sûr, l’apprentissage du piano demande de la régularité. Et si on ne bloque pas du temps dans son agenda, on a toujours autre chose de plus important à faire.

Mais quoi de plus important que de vous épanouir dans une activité qui vous plaît ? De plus, la pratique étant exigeante, elle demande toute votre concentration, donc les soucis s’évanouissent et le calme s’installe durant cette parenthèse musicale. Et cela est bénéfique aussi à votre entourage, donc ce n’est pas si égoïste !

Adaptez vos objectifs

Bien sûr, et sauf à être un musicien né particulièrement doué, on ne devient pas concertiste de concert en commençant à jouer du piano à l’âge adulte. Mais est-ce vraiment votre objectif ? Vous n’êtes pas Mozart, vous n’avez pas commencé à jouer à 6 ans, et alors ? 

Lorsque l’on commence la pratique d’un instrument en étant adulte, ce qu’il y a de bien, c’est qu’on est libre ! Libre de choisir son instrument, son rythme d’apprentissage, son professeur de musique, le temps qu’on y consacre. Et tout ça dans un seul but : se faire plaisir ! C’est suffisamment rare pour ne pas s’en priver.

En bref : pas d’autocensure !

Il convient donc de ne pas se mettre soi-même de barrières : vous apprenez pour vous, et peu importe le niveau que vous atteindrez. Il vous appartient de fixer vos propres objectifs et les moyens d’y parvenir. Pas de pression.

Quant à moi, je ne joue toujours pas en public, parce que je perds mes moyens… Mais ce n’est pas ma motivation : je joue pour moi, parce que ça me fait du bien, et je ne peux que vous encourager à en faire autant ! 

« Tu n’as pas honte, d’être si jeune ? A ton âge ! »*

Et si à 106 ans vous jouez encore, vous rattraperez le temps perdu !

*Daniel Pennac, Monsieur Malaussène

Vous souhaitez désormais commencer le piano ? Trouvez votre professeur sur notre plateforme école !

Tous nos conseils pour vos cours de chant sont disponibles sur notre blog !


Partager cet article sur
  • Partager cet article sur linkedin
  • Partager cet article par email
Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.