Retour à la liste des articles

Prendre soin de sa voix : comment faire ?

Quand on commence à chanter ou que l’on pratique régulièrement le chant, il y a certaines choses à savoir sur l’entretien de sa voix. En cours comme au quotidien, notre instrument vit avec nous, est organique, et nous nous devons donc d’en prendre soin. Je vais vous donner quelques conseils découverts au long de ma carrière de chanteuse et de professeur de chant.

Powered by RedCircle

Les bons réflexes pour chanter

Pour commencer, il est primordial de bien s’échauffer la voix avec des gammes et autres exercices pendant minimum 10 minutes. Un bon échauffement peut aller jusqu’à 30 minutes. Plus on varie les exercices, mieux c’est pour nos cordes vocales. 

Habituellement, je recommande de commencer par des exercices de respiration ainsi que d’échauffement physique afin de déceler s’il y a des tensions. En effet, notre corps entier est notre instrument et s’il y a des blocages cela peut créer une contrainte et forcer sur les cordes vocales. Un échauffement de cours de sport de collégien fait largement l’affaire, pas besoin d’être doté d’une grande souplesse ou d’un super cardio !

Pour les cordes vocales, une gamme simple en bouche fermée est une bonne manière de les réveiller en douceur sans forcer. Ensuite, on peut les stimuler plus intensément en travaillant la voix de tête puis la voix de poitrine et la voix mixte par d’autres gammes. On peut travailler plusieurs sujets dans ces exercices : la justesse de la mélodie et le rythme, le souffle, l’articulation … Le but du jeu est de bien étirer les cordes vocales avant de réellement pratiquer pour ne pas se blesser, comme les grands sportifs.

 

Lorsque l’on s’apprête à chanter une chanson, il faut faire attention si celle-ci est bien adaptée à notre voix, donc si c’est la bonne tonalité. Vous pouvez chanter un titre de Selena Gomez même si vous avez la voix de Barry White à condition de la transposer. Si ce n’est pas adapté à votre typologie de voix, vous risquez de forcer et de vous abîmer les cordes vocales. 

La vie de tous les jours

Le tabac et l’alcool sont à proscrire pour des raisons incontestables, en plus de nuire à la santé, les deux assèchent les cordes vocales. Évitez de fumer au moins 2h avant de chanter. Préférez le vin blanc si vous voulez vous donner un peu de courage au karaoké. D’autres produits plus anodins ainsi que certaines pratiques sont aussi à éviter avant de commencer à se mettre à chanter.

 

Certains d’entre nous ne sont pas du matin, et figurez-vous que nos cordes vocales ne le sont pas non plus ! En général, il vaut mieux attendre 2h après notre réveil pour se mettre à chanter, même après une sieste. Quand on dort, le rythme respiratoire n’est pas le même que lorsque l’on est éveillé, donc ce n’est pas la même humidité. Or les cordes vocales sont très sensibles aux changements de température et d’humidité, elles peuvent s’abîmer si on s’y prend trop tôt et trop vite.

Ce que l’on ingère peut aussi créer une gêne dans notre confort vocal, comme les extrêmes de chaleur, type eau glacée ou café brûlant. Ensuite, il vaut mieux éviter de chanter le ventre vide ou trop plein, un repas léger fera parfaitement l’affaire avec évidemment beaucoup d’eau. Les aliments épicés, trop sucrés, trop acides, trop salés seront à éviter, les plus simples seront vos meilleurs alliés pour garder un pH plus neutre. 

 

Quand on est malade

Si lors d’un hiver vous attrapez froid ou que vous êtes victime d’une crise allergique à cause du chat de votre copine, pas de panique. Le principal pour continuer à chanter est de préserver vos cordes vocales, et pour cela il existe plein de remèdes de grand-mère. 

On peut compter entre autres les tisanes au miel, les inhalations, les pastilles pour la gorge, l’homéopathie ou encore les gargarismes à l’aspirine … Trouvez le cocktail qui vous sied le mieux, mais surtout n’hésitez pas à prendre soin de vous, moins vous attendrez, mieux ce sera. 

 

On peut très bien s’exercer quand on est malade, tant que les cordes vocales ne sont pas abîmées par une toux. Avoir les sinus pris n’est pas une fatalité, cela peut permettre au chanteur de sentir des zones de résonance qu’il sent moins habituellement.

 

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre blog et découvrez nos professeurs de chant sur notre plateforme.


Partager cet article sur
  • Partager cet article sur linkedin
  • Partager cet article par email
Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.