Retour à la liste des articles

La justesse vocale

On dit souvent d’une voix qui ne nous plaît pas qu’elle est fausse. Or la justesse n’a rien à voir avec la musicalité ou le timbre d’une voix. Elle est importante mais ne constitue pas le seul paramètre dans l’appréciation d’un•e chanteur•euse. Heureusement il existe plusieurs leviers pour palier à ce défaut.

Powered by RedCircle

Que signifie « chanter juste » ?

Chanter juste, c’est savoir reproduire à l’identique les notes d’une mélodie. Elles doivent être exactement à la même hauteur que le modèle. La justesse permet de chanter en polyphonie ou avec d’autres instruments tout en produisant une harmonie. D’ailleurs on remarque souvent que quelqu’un chante faux lorsqu’il doit se caler sur un accompagnement ou avec d’autres voix. Ensuite pour rendre une mélodie agréable, les intervalles de celle-ci doivent être chantés avec précision.

Il y a des personnes pour qui chanter juste est très compliqué tandis que d’autres y arrivent tout de suite sans réfléchir. Il s’agit souvent de personnes qui en tant qu’enfant ont développé ces capacités en reproduisant des chansons entendues à l’école ou à la radio et qui ont continué en développant leur oreille. Chanter faux peut être un handicap en tant que musicien. Ce handicap est d’autant plus renforcé par les potentielles railleries de l’entourage, ce qui produit un cercle vicieux quand on sait que le sentiment d’humiliation peut justement être la cause d’un manque de justesse !

 

Chanter faux n’est pas une fatalité

La bonne nouvelle c’est que la justesse peut se travailler. D’abord, chanter faux vient souvent d’une mauvaise écoute. Lorsque l’on apprend une voix, il faut s’obliger au début à ne pas essayer de chanter en même temps que le modèle ou le professeur. C’est très important car l’audition attentive est le fondement de la justesse, elle permet d’intégrer les notes avant d’essayer de les reproduire. C’est une phase d’analyse primordiale. Ensuite, il faut se faire confiance. Pas facile me direz-vous quand on pense chanter comme une casserole. C’est vrai. Mais dans mon cas j’ai remarqué que moins j’ose chanter, plus je chante faux. Cela s’explique en partie par le manque de tonus généré par le manque de confiance. Ce relâchement peut produire une note un peu en dessous de celle désirée.

 

Par ailleurs, le manque de justesse peut avoir plusieurs causes. Au-delà d’une mauvaise écoute, vous pouvez chanter faux si la tonalité n’est pas adaptée à votre tessiture, si la chanson contient des intervalles difficiles ou dans un certain contexte (trac ou fatigue par exemple).  À vous de vous poser les bonnes questions pour adapter votre travail.

 

Exercices

Si vous pensez chanter faux. En premier lieu je vous conseillerais de demander l’avis à un professeur de chant qui pourra vous aiguiller sur les causes et adapter vos exercices. En attendant vous pouvez choisir un morceau facile (sans changement de tonalité avec une mélodie simple), et passer un moment à seulement écouter attentivement un passage. Puis apprenez à vous écouter tout en chantant, c’est surement le plus difficile. Ne vous braquez pas si vous n’y arrivez pas tout de suite, c’est normal. Si vous entendez que ça coince à un endroit c’est qu’il faut le travailler d’avantage, plus lentement encore et avec une écoute plus attentive. Vous pouvez aussi vous entraîner à chanter des intervalles.

 

 

Ciao justesse, bonjour plaisir 

Chanter juste est, selon les styles de musiques, plus ou moins apprécié. On demande aux chanteurs d’opéra ou de chant lyrique d’avoir une justesse implacable tandis que parfois certains chanteurs de musiques actuelles sont beaucoup moins précis. Chanter c’est d’abord se faire plaisir ! Il serait dommage de ne pas oser chanter par soucis de justesse. Prenez Renaud par exemple. Il ne chante pas très juste mais on aime l’écouter pour sa musique, ses textes et surtout pour ce qu’il dégage. La justesse ne fait donc pas tout. Si c’est votre point faible, continuez de la travailler et mettez vos autres atouts en valeur : le timbre, l’interprétation, la présence, le rythme. Choisissez des morceaux faciles sachant mettre votre voix en avant en attendant de progresser en justesse.

 

Retrouvez tous nos articles sur le chant sur notre blog !

Trouvez votre professeur de chant sur notre plateforme-école Unizic !


Partager cet article sur
  • Partager cet article sur linkedin
  • Partager cet article par email
Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.