Retour à la liste des articles

Le statut d’auto-entrepreneur – Un statut adapté aux cours de musique – chapitre 5

Proposer des cours de musique en étant auto-entrepreneur permet une meilleure rémunération. En quelques lignes, nous vous expliquons pourquoi ce statut est adapté à votre activité de professeur de musique.

Un statut qui séduit vos clients

En tant que musicien, vous êtes amené à répondre à des offres diverses et variées. Pour collaborer avec vous, vos interlocuteurs auront le choix entre vous engager soit comme salarié ou soit comme prestataire. Dans le 1er cas (salarié), ils seront vos employeurs. Dans le 2ème cas (prestataire), ils seront vos clients. Et cela change tout pour eux ! Le statut d’employeur est aujourd’hui synonyme de beaucoup de soucis, de charges et de responsabilités qui ne seront pas adaptés à la collaboration avec un intervenant ponctuel. A l’inverse, en tant que client, vos interlocuteurs seront exonérés de toutes ces contraintes. Mais de votre côté, qu’avez-vous à y gagner ? Et bien tout simplement le fait que vous bénéficierez d’un argument fort pour qu’ils préfèrent travailler avec vous plutôt qu’un autre intervenant sans statut d’indépendant.

 

Un statut qui séduit de plus en plus de musiciens

Le statut d’auto-entrepreneur a le vent en poupe ! C’est le moins que l’on puisse dire. Créé en 2009 et dans un 1er temps épousé largement par les développeurs informatiques, ce statut concerne aujourd’hui de plus en plus de métiers, notamment celui de l’enseignement. Depuis 2017, le nombre d’auto-entreprises créées augmente chaque année de plus de 40% ! La volonté politique est de poursuivre cet encouragement pour que ce statut devienne un moyen de travailler comme un autre : l’objectif est de donner aux auto-entrepreneurs les mêmes avantages que ceux des salariés. Choisir ce statut vous permettra de profiter de ce courant de fond. En parallèle, vous pourrez conserver vos activités de salariés. En effet, rien ne vous empêchera d’être à la fois auto-entrepreneur et salarié ; ainsi, vous serez en mesure d’offrir 2 types de collaborations adaptées à chaque contexte. Plus le nombre d’auto-entrepreneurs sera important et plus il sera indispensable pour chacun d’entre nous de proposer ce choix de rémunération.

 

Un avantage financier certain

Le statut de professeur de musique auto-entrepreneur est particulièrement intéressant sur le plan financier. Nous avons déjà évoqué dans l’article traitant le sujet des charges sociales  le faible taux de cotisations (22,1%) permettant de proposer des tarifs attractifs et de bénéficier d’une rémunération supérieure. Surtout si on la compare avec les autres moyens de paiements consistant à passer soit par une association ou soit par une société de portage salarial. Dans ces 2 cas, vous percevrez un salaire après déduction de 80% de charges sociales à comparer avec les 22,1% du statut d’auto-entrepreneur. Si vous faites appelle à une société de portage salarial, il faudra également déduire de votre rémunération entre 6 et 10% de commission de la société de portage salarial et 20% de TVA. Même si un auto-entrepreneur doit s’astreindre à des obligations de déclarations pouvant être perçues comme contraignantes, le statut d’auto-entrepreneur sera clairement le plus intéressant à prendre pour obtenir une rémunération supérieure à celle d’un professeur salarié.


Partager cet article sur
  • Partager cet article sur linkedin
  • Partager cet article par email
Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.