Retour à la liste des articles

Pourquoi rejoindre une chorale ?

Le chant choral a parfois mauvaise presse. On l’associe souvent aux clubs de retraités ou aux spectacles de fin d’année à l’école primaire. Pourtant, sa pratique est bénéfique à bien des égards et détient plus de trésors qu’il n’y paraît.

Chant choral et polyphonie

Dans le chant choral, il est possible de chanter à l’unisson. Cela signifie que tous les choristes chantent la même mélodie sur les mêmes notes. Mais l’intérêt de chanter en chœur à mon sens, est d’expérimenter la polyphonie où les choristes chantent des voix différentes. Parfois, un chœur est divisé en plusieurs pupitres. Un pupitre est un ensemble de choristes chantant la même voix. Les principaux pupitres sont (du plus grave au plus aigu) : les basses, les ténors, les altos, les sopranos. Dans d’autres cas il y a une seule personne par voix.

La polyphonie est présente dans tous les types de musique. De la musique d’église à la pop, elle permet de relever une mélodie dans un refrain ou d’intensifier un propos. Voilà pourquoi la seconde partie du refrain de Survivor des Destiny’s Child a un goût plus prononcé !

 

 

Intégrer une chorale permet de découvrir des musiques impossibles à chanter seul comme des requiems, des opéras ou encore des musiques traditionnelles et sera un vrai plus pour une pratique individuelle. 

 

La chorale au service de ta propre voix

L’enjeu principal du chant choral est de maintenir sa voix alors que l’on chante à côté d’autres voix qui peuvent être complètement différentes. Le piège récurrent est de chanter la voix du pupitre voisin sans s’en rendre compte. Il faut alors garder un contact avec sa propre voix sans écraser celle des autres. C’est un très bon exercice pour travailler la justesse. Pour cela, le chant choral fait progresser en un rien de temps. 

Comme dans la majorité des formes musicales, le rythme est fondamental pour un résultat homogène. Au-delà, de la justesse, chanter en chœur demande une précision rythmique hors paire. La chorale t’invite à travailler les départs simultanément aux autres en faisant corps avec l’ensemble.

Pratiquer en chorale permet ainsi de renforcer son assurance. Premièrement, si tu te trompes légèrement, il y a des chances pour que ça passe inaperçu, c’est la force du collectif. C’est le lieu idéal pour débuter le chant. Dans un premier temps, si la chorale est composée de nombreux choristes, tu peux te reposer sur les membres de ton pupitre pour apprendre à ton rythme. Attention, ce n’est pas le cas si tu es seul dans ton pupitre. Dans ce cas, les autres doivent pouvoir compter sur toi plus que jamais. 

Deuxièmement, le travail de la justesse t’amène à développer régularité et constance car ton oreille sera mise à l’épreuve par la proximité des autres voix. C’est un atout incontestable par la suite si tu souhaites chanter accompagné par une guitare ou être membre d’un groupe.

  

Le chœur ou l’utopie du vivre ensemble

Le chant choral, tout comme la musique d’orchestre est un symbole de vivre ensemble. Pour obtenir l’harmonie, chacun doit pouvoir compter sur son voisin. Ainsi la responsabilité individuelle est requise. En d’autres termes, si tu connais ta ligne mélodique parfaitement, l’harmonie du groupe sera favorisée et les oreilles des spectateurs te remercieront. Dans un autre sens, tu peux aussi te permettre une fausseté sans pour autant mettre en péril le morceau. Dans un chœur, c’est « un pour tous, tous pour un » !

Chanter en chorale demande également de la patience. Lorsque j’étais jeune choriste au conservatoire de Dole, j’ai eu la chance de monter plusieurs pièces et opéras pour enfants. Si les fou-rires intra-pupitres étaient souvent au rendez-vous, c’est parce qu’il se passait de longs moments dans l’attente que les autres pupitres apprennent leur voix. 

Rejoindre une chœur te demandera également une forte humilité. Ce n’est pas ici que tes talents de lead seront demandé, priorité à l’harmonie ! Ainsi on attendra de toi de chanter ni trop fort ni trop doucement afin de créer l’illusion d’une seule masse sonore. C’est une expérience enrichissante, tant d’un point de vue humain que musical. C’est pourquoi je recommande de chanter en chorale en plus d’une pratique individuelle.

 

 

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre blog et découvrez nos professeurs de chant sur notre plateforme.


Partager cet article sur
  • Partager cet article sur linkedin
  • Partager cet article par email
Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.